Éviter les réponses copiées-collées

Je suis tombée sur un article fort intéressant qui m’a amenée à me questionner sur ma pédagogie. Souvent, en tant qu’enseignant(e)s, nous donnons à nos élèves une question de recherche et nous les envoyons sur le web pour trouver les réponses. Le résultat est souvent décevant. Les élèves nous font ensuite la présentation d’une réponse copiée-collée d’un site (souvent Wikipedia) alors que nous espérions les voir lire et apprendre avec ce genre d’activité. Comment alors éviter les réponses copiées-collées?

La technologie… une façon de tricher?

Donner accès aux technologies aux élèves fait peur à plusieurs. En effet, plusieurs questions d’évaluation actuellement utilisées peuvent être retrouvées sur internet. En mathématique, certaines applications peuvent même résoudre une équation prise tout simplement en photo. Donner accès à la technologie en classe veut donc dire que les élèves pourraient tous trouver la réponse en ligne et tricher ? Pourtant, la tricherie existait bien avant la technologie…

Le problème ne vient donc pas nécessairement de la technologie et la solution n’est pas nécessairement, non plus, de l’interdire. Le problème vient de notre objectif d’apprentissage. Que veut-on pour nos élèves? Qu’ils soient capables de trouver la bonne réponse en apprenant des données par coeur ou qu’ils soient capables de repérer rapidement la réponse dans un texte ou sur une page de résultats dans un engin de recherche? Certes, ce sont des apprentissages qui peuvent s’avérer utiles… mais voulons-nous également qu’ils puissent efficacement résoudre des problèmes, utiliser les stratégies pour trouver les réponses, utiliser leur esprit critique pour trouver une solution et choisir la bonne source d’information? Il me semble que ce sont des façons de travailler qui sont tout aussi utiles dans la vie. En ne leur enseignant pas ces compétences et en bannissant la technologie, je crois que nous ne les préparons pas adéquatement pour l’avenir.

Poser les bonnes questions

Effective Google Proof QuestionsIl est tout à fait possible de développer ces compétences en s’assurant que
l’élève acquiert de bonnes connaissances sur un sujet. Pour ce faire, nous devons poser les bonnes questions. La question choisie doit amener l’élève à consulter plusieurs sources, à analyser l’information et la source des éléments trouvés, et finalement à sélectionner les éléments qui l’aideront à répondre à la question. C’est ce genre de questions que nous devrions poser aux élèves.  Les questions que nous posons aux élèves doivent leur demander plus que du simple repérage d’information. L’article (voir le lien en bas) présente d’ailleurs le graphique ci-joint qui est inspiré de la taxonomie de Bloom. Vous trouverez plusieurs outils du genre pour vous aider à varier vos questions et vos tâches pédagogiques sur le web.

Quelques trucs pour éviter les réponses copiées-collées

  • Poser des questions qui demandent une réflexion plus poussée.
  • Poser des questions ouvertes
  • Poser des questions qui ont plus qu’une réponse possible
  • Donner plus de choix (ou même donner le choix) à l’élève sur la façon de démontrer sa compréhension et sa connaissance.
  • Permettre aux élèves de créer des liens avec leurs connaissances antérieurs ou même des liens avec leurs expériences personnelles.

Voici le lien vers l’article (en anglais seulement) cité plus haut: Google Proof Questions

Share Button

La dictée vocale

dictation

Saviez-vous que plusieurs plateformes vous offrent la possibilité de dicter votre texte au lieu de le taper? Si vous possédez un ordinateur Mac, cette possibilité vous est offerte dans tout logiciel de traitement de texte, par exemple avec la suite office pour MAC (Word par exemple). Il suffit d’activer la fonction dans vos réglages.

Voici d’ailleurs la page d’aide de Apple pour faire le réglage : https://support.apple.com/fr-ca/HT202584

Par la suite, vous n’aurez qu’à appuyer sur la touche fonction deux fois pour voir apparaître un microphone qui vous permettra de dicter le texte.

Google vous permet maintenant de faire la même chose également lorsque vous utilisez Google doc. Vous pouvez vous ouvrir un compte Google et utiliser les outils Google sans avoir d’adresse Gmail, en passant. Il suffit d’avoir une adresse courriel et de se créer un compte pour avoir accès à toute une variété de produits.

Voici un exemple, en anglais, de comment utiliser la dictée vocale avec Google Doc. Bien impressionnant 😉

Share Button

Comment consulter Teachers.io

Depuis deux ans, j’utilise la plateforme Teachers.io afin de planifier mes cours. Ce site web tout à fait gratuit permet à l’enseignant de créer des groupes et d’y ajouter sa planification de classe. Le site est public et donc, les élèves et leurs parents peuvent la consulter.

Certains parents m’ont demandé comment consulter le site. Je leur ai donc préparé un petit tutoriel vidéo afin de les guider.

Si vous êtes enseignants, ce vidéo peut également vous servir d’introduction à Teachers.io. Cet outil est également disponible sur mobile et peut être téléchargé. Une option étudiant existe également. Elle s’appelle My Homework. Il s’agit d’un agenda virtuel pour l’élève.

Le site n’est qu’en anglais présentement, mais est très facile d’utilisation.

N’hésitez pas à commenter si vous avez des questions… ou des opinions 🙂

Share Button