Bonne année 2017!

Tout d’abord j’aimerais souhaiter à tous une merveilleuse année 2017! Je vous souhaite en premier de la santé et par la suite de l’amour, de l’amitié et des défis qui vous motivent pour cette nouvelle année.

google_classroom_logoD’habitude, mes résolutions d’enseignante se font en début d’année scolaire. L’an dernier je me suis mise au défi d’essayer une nouvelle configuration de classe qui permet le travail d’équipe et la discussion et de réserver un laboratoire informatique pour l’année afin d’utiliser encore plus la technologie. Cette année, je me suis mise au défi d’utiliser certains outils technologiques comme Google Classroom et plusieurs autres, mais aussi de redonner encore plus en offrant des formations à mes collègues. J’ai aussi créé une infolettre que j’envoie aux parents chaque mois et jusqu’à présent, celle-ci semble appréciée.

Mes résolutions du début d’année vont bon train alors j’ai décidé de profiter de janvier et de cette nouvelle année pour me mettre encore plus au défi.

Défi 1: Trouver une façon de rendre les travaux de mes élèves encore plus signifiants.

Je viens de terminer un 10 heures de correction de production écrite. Un travail signifiant pour les élèves et pour moi, mais que, malheureusement, beaucoup d’élèves n’ont pas pris au sérieux. Je me suis donc questionné sur la valeur de ces travaux aux yeux des élèves. Les heures mises sur la correction seront-elles utiles? Soyons honnêtes, les élèves regarderont la note et passeront à autre chose.

Google SitesJ’ai donc décidé d’utiliser ma période de laboratoire d’informatique pour créer des Google Sites. Je l’ai essayé… ça me semble simple et nous découvrirons ensemble, les élèves et moi, les avantages et les problématiques et trouverons ensemble les solutions. Je demanderai par la suite aux élèves de publier la version améliorée, après mes commentaires. En publiant leurs textes, les élèves auront une nouvelle motivation pour s’impliquer dans leur travail. Ces sites élèves seront partagés avec les autres élèves et bien sûr, les parents!

Défi 2: Apprendre à dire non

NoIl est important pour un enseignant d’apprendre à respecter ses limites et à décrocher du travail pour être efficace. Je ne parle pas d’avoir un discours du genre: il est 4h, j’ai terminé. Mon métier me suit partout. Lorsque je lis un bon roman, je pense à mes élèves. Lorsque je vois une bonne télésérie, je pense à un projet potentiel et je continue ma formation en dehors des heures de travail de façon régulière. Par contre, on ne peut être partout et tout faire. Il faut donc parfois dire non à certains projets qui semblent intéressants. À avoir trop de projets, on en vient à négliger certains autres projets.

Défi 3: Apprendre à dire oui

YesCertaines idées sont rejetées beaucoup trop rapidement. Il m’arrive, à l’occasion, de me dire: cela ne fonctionnera jamais avec des ados. Cette ‘’fermeture’’ d’esprit est quelque chose que je dois combattre régulièrement. Bien sûr, une idée doit avoir une vertu pédagogique. Il ne s’agit pas d’essayer n’importe quoi, car cela a l’air plaisant et que les élèves auront du plaisir. Il est possible qu’une activité soit plaisante ET pédagogique. Je me mets donc au défi d’essayer de voir comment une idée qui, au début, me rebute serait possible pédagogiquement avec les élèves.

Quels que soient vos défis pour 2017, le fait d’en avoir est un bon début. Se remettre en question, se mettre au défi et se pousser à être le meilleur possible (en enseignement ou dans la vie) est quelque chose qui démontre votre passion pour votre métier ou votre vie personnelle. C’est ce qui nous motive à continuer!

Et vous? Quels seront vos défis pour 2017?

Share Button

Sommet Google Suite Éducation (deuxième partie)

Comme promis, voici mes découvertes lors de la deuxième journée du congrès Google à l’Académie Lafontaine. J’en profite pour les remercier de leur accueil! Quelle joie de pouvoir collaborer avec d’autres enseignants motivés et de pouvoir créer des liens entre écoles publiques et privées. 😉

Atelier 1 (du dimanche): Google Play dans la classe de français et d’anglais

Google PlayLors de cet atelier, j’ai découvert des tonnes de choses à faire avec Google Play. Google Play est disponible sur toutes les plateformes (mobile ou web), autant sur Android que sur les produits Apple. Google Play c’est des films, des livres, de la musique… de tout, quoi!

Sur Google Play livre, on retrouve des tonnes de livres à bas prix et même des livres gratuits. Plusieurs outils intégrés tels qu’un dictionnaire et un outil de lecture peuvent être très utiles pour les élèves. Ces livres peuvent également être lus par WordQ pour les élèves ayant des outils technologiques d’aide à la dyslexie ou autre.

Il est également possible de télécharger nos propres documents et ainsi de les conserver dans notre compte. De plus, toutes les notes et les éléments surlignés sont sauvegardés dans un Google Docs dans notre Drive. Super pratique pour retrouver des notes ou des citations. Les possibilités pédagogiques sont énormes. Seul bémol, je n’arrive pas à trouver comment un élève peut utiliser les ressources gratuites sans entrer une carte de crédit, un compte PayPal ou une carte cadeau dans son compte. Il est impossible de télécharger le matériel gratuit sans avoir ajouté un mode de paiement au compte, ce qui complique les choses pour un élève.

MoviesGoogle musique nous permet d’acheter des chansons et de conserver une liste de lecture dans nos appareils. Celles-ci peuvent également être téléchargées pour être écoutées hors-ligne. Google Play offre aussi une sélection de Films qui peuvent être loués ou achetés. Une idée géniale: se créer un compte famille qui peut compter jusqu’à 10 personnes afin de partager nos achats. Des enseignants de la même matière pourraient donc se créer une famille et se partager une banque de films achetés à être utilisés en classe.

Atelier 2: La rétroaction efficace

kahootL’importance de donner de la rétroaction aux élèves est indiscutable. C’est avec la rétroaction que l’élève avance et apprend de ses erreurs. Lors de cet atelier fort intéressant, on nous a présenté certains outils tels que Socrative, Quizziz et Kahoot qui permettent de créer des activités interactives et qui donnent de la rétroaction instantanée aux élèves. Google Formulaire peut également servir à la rétroaction et l’on peut également amener les autres élèves à donner de la rétroaction. Par exemple, on pourrait demander aux élèves de souligner la phrase la plus puissante du texte d’un autre élève en utilisant Google Document et sa fonction de partage.

Atelier 3: Repenser ses pratiques

Basé sur un article paru dans École Branchée, l’animateur de cet atelier nous a présenté ses réponses aux 7 questions que tout nouvel enseignant devrait pouvoir répondre. Quelques idées m’ont particulièrement marqué telles que le questionnaire du genre: comment allez-vous? qui prend le pouls de nos élèves. Avec Google Formulaire, l’idée était facile et m’a permis de voir où se situaient mes élèves dans leurs apprentissages, mais aussi dans leur vie personnelle. Une façon anonyme pour l’élève de me dire comment il va.

L’idée de l’escouade Kamikaze des enseignants de l’Académie Lafontaine m’a particulièrement plue. Les enseignants qui adhèrent à l’escouade ouvrent leurs portes à d’autres enseignants afin que ceux-ci assistent à leur cours et leur donnent de la rétroaction. Une belle façon de se remettre en question et de s’entraider! Une pratique qui nous sort de notre enseignement en silo et nous force à nous remettre en question. J’ADORE!

Atelier 4: La Fabrique Beaubois

fb-logo-02-01J’ai terminé mon sommet par un atelier de présentation d’un projet ultra-motivant: La Fabrique Beaubois. Un espace qui permet aux élèves de créer et d’innover en leur fournissant l’espace et le matériel nécessaire. J’en rêve pour mon école! Je vous invite à consulter leur site afin de voir les projets innovants qu’ils réalisent! http://collegebeaubois.qc.ca/la-fabrique-beaubois/

edtechteam_logo_fnl-4J’ai adoré TOUS les ateliers auxquels j’ai assisté. Je suis ressortie de mon sommet brûlée et énergisée en même temps! Encore merci à l’Académie Lafontaine de nous avoir permis d’y assister et merci à Edtech Team de son organisation. J’espère avoir la chance de participer de nouveau!

Share Button